1 WEEK 1 PROJECT ARCHITECTUREACTUALITÉPARISSANTIAGO

Qatar World Cup Memorial

???????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_far-view

”Les conditions de travail des ouvriers au Qatar continuent d’inquiéter les ONG. Selon un rapport du comité de coordination népalais Pravasi, plus de 400 migrants népalais sont morts sur des chantiers qataris, alors que le pays se prépare à accueillir la Coupe du monde de football de 2022.

Un tel chiffre pose également la question de savoir combien de travailleurs immigrés sont morts sur les chantiers de la Coupe du monde depuis que le Qatar a été désigné, en 2010, comme pays hôte de cette compétition internationale. Ainsi que le souligne le quotidien britannique The Guardian , les Népalais représentent 20 % de la main-d’oeuvre immigrée au Qatar.

Lundi, l’Agence France -Presse (AFP) a appris auprès de l’ambassade d’Inde que 450 immigrés indiens travaillant au Qatar étaient morts en 2012-2013. Les autorités indiennes n’ont pas précisé combien avaient trouvé la mort sur les chantiers de la Coupe du monde…”

(lemonde.fr)

??????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_google

Le projet ”Qatar World Cup Memorial” est un bâtiment évolutif qui interroge sur le nombre d’ouvriers décédés durant la construction des stades de la coupe du monde de football 2022 au Qatar. Il s’agit d’une tour constituée de modules de béton représentant chacun un ouvrier défunt. Plus le nombre d’ouvrier est important, plus la tour prend de la hauteur.

Ce bâtiment offre aux familles népalaises, indiennes et d’autres nationalités un lieu de recueillement éloigné des villes et des gratte-ciels du Qatar. Sur une base de 4 modules par étage et de 2 escaliers par module, le projet possède une multitude de trajets possibles. Les grues du chantier se positionnent en partie haute jusqu’en 2022.

Si le rythme de décès ne diminue pas, Qatar World Cup Memorial pourrait atteindre 1,5km de hauteur.

???????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_problem

???????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_diagram

?????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_entry

???????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_interior

????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_hole-view

????????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_level

????????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_facade

???????????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_aerial view

????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_plan

????????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_logo

???????????????????????????????????????

Qatar-World-Cup-Memorial-by-1week1project_far-view

ENGLISH

“More than 400 Nepalese migrant workers have died on Qatar’s building sites as the Gulf state prepares to host the World Cup in 2022.

The grim statistic comes from the Pravasi Nepali Co-ordination Committee, a respected human rights organisation which compiles lists of the dead using official sources in Doha. It will pile new pressure on the Qatari authorities – and on football’s world governing body, Fifa – to curb a mounting death toll that some are warning could hit 4,000 by the time the 2022 finals take place.

It also raises the question of how many migrant workers in total have died on construction sites since Qatar won the bid in 2010. Nepalese workers comprise 20% of Qatar’s migrant workforce, and many others are drafted in from countries such as India, Bangladesh, Pakistan and Sri Lanka.”

(the Guardian)

The Qatar World Cup Memorial project is a scalable building that raises awareness about the number of workers who died during the construction of the stadiums for the 2022 World Cup in Qatar. It is in the form of a tower made of concrete modules, each one representing a deceased worker. The higher the number, the higher the tower.

This structure offers Nepalese and Indian families as well as families of other nationalities a site for mourning removed from Qatar’s cities and skyscrapers. The project has a multitude of itineraries for visiting, on a basis of four modules per floor and two staircases per module. The cranes remain positioned in altitude until 2022.

If the death rate is not reduced, the Qatar World Cup Memorial could reach a height of 1.5 kilometers (nearly a mile).

ESPANOL

” Más de 400 trabajadores emigrantes nepalíes han muerto hasta ahora en Qatar en las obras de construcción para acoger la Copa del Mundo de fútbol en 2022. La estadística proviene del Comité de Coordinación nepalí, una respetada organización de derechos humanos que compila listas de los muertos usando fuentes oficiales de Doha.

Se acumulan las presiones por tanto sobre las autoridades de Qatar y sobre la FIFA para frenar la cifra de muertos en las obras, una cifra que algunos advierten podría llegar a 4.000 en el 2022, cuando se lleve a cabo el Mundial.

Además, se plantea la cuestión de cuántos trabajadores en total han muerto en las obras desde que Qatar fue elegida sede del Mundial. Los trabajadores nepaleses comprenden el 20% de la fuerza de trabajo emigrante de Qatar, y muchos otros provienen de países como la India , Bangladesh , Pakistán y Sri Lanka. “

(the Guardian)

El proyecto “Qatar World Cup Memorial” es un edificio evolutivo que llama la atención por representar el número de obreros fallecidos durante la construcción de los estadios de la copa del mundo de fútbol 2022 en Qatar. La torre está constituida por módulos de hormigón donde cada uno de ellos representa a uno de los obreros difuntos. Mientras más obreros mueren, más la torre asciende.
Este edificio ofrece a las familias nepalesas, indias y de otras nacionalidades un lugar de recogimiento alejado de la ciudad y de los característicos rascacielos de Qatar. Sobre una base de 4 módulos por nivel y de 2 escaleras por módulo, el proyecto posee una multitud de trayectos posibles. Las grúas de la obra se sitúan en la parte alta hasta 2022.
Si el ritmo de defunción no disminuye, Qatar World Cup Memorial podría alcanzar 1,5 km de altura.

Architecture Animée

Mirador-Building-by-MVRDV-and-Blanca-Lleo-photo-Luis-Garcia-gif-Axel-de-Stampa

Mirador-Building-by-MVRDV-and-Blanca-Lleo-photo-Luis-Garcia-gif-Axel-de-Stampa

En abordant le sujet du mouvement en Architecture, on évoque naturellement la 4ème dimension qu’est le temps. Il s’agit du mouvement du corps dans l’espace et l’accumulation des points de vue en parcourant un bâtiment. Avec son Architecture Animée, Axel de Stampa propose ici un schéma inverse. Le bâtiment va offrir différentes perceptions sans mobilité du visiteur. Il va ainsi s’animer et révéler un indicateur supplémentaire.

Le travail reprend des photographies d’Architecture. Utilisant le format gif, les mouvements se répètent indéfiniment.

VitraHaus-by-Herzog-&-de-Meuron-photo-Iwan-Baan-gif-Axel-de-Stampa640

VitraHaus-by-Herzog-&-de-Meuron-photo-Iwan-Baan-gif-Axel-de-Stampa

New-Museum-by-Sanaa-photo-James-Ewing-gif-Axel-de-Stampa750

New-Museum-by-Sanaa-photo-James-Ewing-gif-Axel-de-Stampa

Theatre-Agora-by-UNStudio-photo-Christian-Richters-gif-Axel-de-Stampa750

Theatre-Agora-by-UNStudio-photo-Christian-Richters-gif-Axel-de-Stampa

Emerson-College-Los-Angeles-by-Morphosis-photo-Iwan-Baan-by-Axel-de-Stampa

Emerson-College-Los-Angeles-by-Morphosis-photo-Iwan-Baan-gif-Axel-de-Stampa

America's-Cup-Building-by-David-Chipperfield-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa550

America’s-Cup-Building-by-David-Chipperfield-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa

Zollverein-School-by-Sanaa-photo-unknown-by-Axel-de-Stampa

Zollverein-School-by-Sanaa-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa

Absolute-Towers-by-MAD-photo-Tom-Arban-by-Axel-de-Stampa

Absolute-Towers-by-MAD-photo-Tom-Arban-gif-Axel-de-Stampa

Memory-Museum-by-Estudio-America-photo-Nicolas-Saieh-by-Axel-de-Stampa

Memory-Museum-by-Estudio-America-photo-Nicolas-Saieh-gif-Axel-de-Stampa

MOTION IMAGE

Mirador-Building-by-MVRDV-and-Blanca-Lleo-photo-Luis-Garcia-by-Axel-de-Stampa

Mirador-Building-by-MVRDV-and-Blanca-Lleo-photo-Luis-Garcia-gif-Axel-de-Stampa

VitraHaus-by-Herzog-&-de-Meuron-photo-Iwan-Baan-by-Axel-de-Stampa

VitraHaus-by-Herzog-&-de-Meuron-photo-Iwan-Baan-gif-Axel-de-Stampa

New-Museum-by-Sanaa-photo-James-Ewing-by-Axel-de-Stampa

New-Museum-by-Sanaa-photo-James-Ewing-gif-Axel-de-Stampa

Theatre-Agora-by-UNStudio-photo-Christian-Richters-by-Axel-de-Stampa

Theatre-Agora-by-UNStudio-photo-Christian-Richters-gif-Axel-de-Stampa

Emerson-College-Los-Angeles-by-Morphosis-photo-Iwan-Baan-by-Axel-de-Stampa

Emerson-College-Los-Angeles-by-Morphosis-photo-Iwan-Baan-gif-Axel-de-Stampa

America's-Cup-Building-by-David-Chipperfield-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa

America’s-Cup-Building-by-David-Chipperfield-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa

Zollverein-School-by-Sanaa-photo-unknown-by-Axel-de-Stampa

Zollverein-School-by-Sanaa-photo-unknown-gif-Axel-de-Stampa

Absolute-Towers-by-MAD-photo-Tom-Arban-by-Axel-de-Stampa

Absolute-Towers-by-MAD-photo-Tom-Arban-gif-Axel-de-Stampa

Memory-Museum-by-Estudio-America-photo-Nicolas-Saieh-by-Axel-de-Stampa

Memory-Museum-by-Estudio-America-photo-Nicolas-Saieh-gif-Axel-de-Stampa

ENGLISH

Motion in Architecture is mainly associated to the 4th dimension: Time. Time, through the body, experiences the building.

In Architecture Animée, Axel de Stampa uses GIF format to develop a different approach. While the visitor doesn’t move, the building offers different perceptions, comes alive and reveals additional evidence.

ESPANOL

Cuando hablamos del movimiento, se evoca naturalmente la 4 dimension que es el tiempo. Hablamos del tiempo que toma una  persona en recorrer el objeto, en este caso el edificio.

Axel de Stampa propone a través de su “arquitectura animada” un ejercicio que construye con GIF, invertir la relación espectador/arquitectura, el movimiento en serie ofrece una percepción distinta del visitador.

Folding Way

projet: Folding way

localisation: Canal Saint Martin – Paris – FRANCE

Cette semaine avec Oktopuces, nous sommes sur le canal saint Martin, dans le 10ème arrondissement de Paris..

Un peu d’histoire…

Le canal Saint Martin s’étend sur 4,55 km, à travers les Xe et XIe arrondissements de Paris, reliant le bassin de la Villette au bassin de l’Arsenal. Créé en 1825, il a été conçu non seulement pour approvisionner de l’eau potable à la ville, mais aussi pour transporter des marchandises jusque dans le cœur de Paris. Dans les années 60, la concurrence du transport routier et ferroviaire a mis à mal le transport fluvial. Aujourd’hui le canal Saint-Martin sert essentiellement au transport de passagers pour des croisières touristiques. Ses berges sont très prisées des Parisiens pour se promener et pique-niquer. Mais les places sont chères. L’étroitesse des berges comparée à leur fréquentation rend la chose moins agréable.

problématique: Comment améliorer l’espace pour rendre au Canal toute ses potentialités de convivialité ?

1w1p: Extension !

Nous proposons d’augmenter l’espace public en le prolongeant sur le Canal lui-même.

Non seulement cela permettrait à un plus grand nombre de profiter du plaisir de pique-niquer au bord de l’eau, en plein cœur de Paris, mais, sans dénaturer l’architecture originelle des ponts qui restent pour les promeneurs des points de vue privilégiés (souvent en hauteur), on pourrait passer plus aisément d’une rive à l’autre, tout au long du tracé du Canal. Ainsi cela désengorgerait la circulation piétonne, jusque là réduite aux seules passerelles qui n’existent qu’en dix points du Canal.

Il ne s’agit pas d’un simple recouvrement. La structure imaginée propose un système conçu sur le modèle de l’origami, qui permet au nouvel espace qui contamine le Canal de se replier sur lui-même dès que l’arrivée d’un bateau le suppose.

L’événement, au-delà de la contrainte, devient alors un plaisir esthétique. Le système des plateformes encastrées, tel un pliage, devient une attraction ludique et plastique, rejouant la fascination qu’entraîne l’exercice de l’origami.

Mouvement !

Flux et reflux. Aller-retour de la forme. Lorsqu’un bateau surgit, le dérangement du badaud est compensé par le plaisir d’observer la métamorphose du lieu.

Le glissement par ondes progressives des différents éléments de la plateforme se fait dans la continuité des berges. La vitalité de la forme, d’un état à l’autre, permet au spectateur d’assister au déroulement cinétique du décor, suivant le mouvement du bateau.

C’est une architecture vivante qui réagit aux conditions a priori animées du Canal. Le dynamisme des flux d’une foule réunie est une situation de vie qui ne saurait être programmée ou figée. Aussi l’investissement mobile du lieu nous a paru adéquat aux modalités mêmes de sa fréquentation.

Luxe, calme et volupté.

L’espace public est donc non seulement augmenté dans sa potentialité de confort mais devient également le lieu d’un spectacle qui permet d’apprécier la nature même du lieu. Cela nous ramène en même temps à son histoire : lieu de transport fluvial, redoublement du système d’écluses. Le pique-nique devient ludique et mobile !

Le Canal est revisité dans une proposition qui allie tranquillité et délectation esthétique. Comme dans le poème de Baudelaire, c’est la promesse d’un voyage mental, engendré par un lieu propice à la rêverie, un lieu calme et vivant à la fois.

 

Quai des Pyrénées

projet: Quai des Pyrénées

localisation: Boulevard des Pyrénées – Pau – FRANCE

Citons le poète français Lamartine : ” Pau, la plus belle vue de terre, comme Naples est la plus belle vue de mer “.

Aujourd’hui dans son rêve d’Unesco, cette vue, c’est « l’horizon palois » visible depuis le boulevard des Pyrénées. Achevé en 1889, ce boulevard a été pensé sur le modèle de la Promenade des Anglais à Nice. A l’époque, l’automobile n’était pas présente dans les villes. Si ce n’est le revêtement au sol, il n’y avait aucune limite entre la voie des calèches (plus étroite à l’époque) et la promenade piétonne. Les gens profitaient d’une promenade d’environ 18m de large. L’espace public était ouvert permettant à ces messieurs-dames, aux poumons délicats mais au porte-monnaie bien garni, de déambuler au soleil en montrant leurs nouvelles toilettes achetées à Paris.

Seulement il se trouve qu’aujourd’hui ce boulevard est devenu essentiellement routier. De l’enceinte du château de Pau jusqu’au palais Beaumont, le boulevard des Pyrénées s’étale sur un kilomètre. La largeur du trottoir côté Sud (vue sur les montagnes) est en moyenne de 4.5m avec un minimum de 1.3m au niveau du pont survolant l’avenue Napoléon Bonaparte. Pour avoir essayé d’y faire un footing, cela relève d’un exercice de zigzag entre les promeneurs.

problématique: Une promenade des Pyrénées pour le 21ème siècle ?

1w1p: Notre intervention propose d’agrandir le boulevard existant en rajoutant une plateforme belvédère en bois. « Quai des Pyrénées » se veut un élément naturel face au mouvement segmenté et dynamique des montagnes. En déformant le pieu (Pau = pieu en Béarnais), il est composé de filtres de bois comme protection soleil Est-Ouest. Pour financer le projet, nous imaginons une épaisseur au sous-sol (pourquoi pas temporaire) pouvant accueillir des bureaux dans un certain temps avant d’ouvrir l’espace aux associations et aux équipements publics.

Après la promenade d’Alphonse Alphand de 1889. Voici « quai des Pyrénées », notre promenade contemporaine pour admirer la plus belle vue de terre.

Les Halles 2046

Cette semaine, avec Julie de Charentenay, nous sommes en plein centre de Paris, aux Halles!

projet: Les Halles 2046

localisation: rue Pierre Lescot, Paris, France

La gare RER de Châtelet – Les Halles est le coeur du réseau de transport en commun francilien avec plus de 75000 voyageurs par jour. C’est la première gare souterraine au monde en nombre de voyageurs et en nombre de trains.

Sa localisation exceptionnelle fait des Halles un lieu toujours sujet à critique. Le dernier projet en cours de l’architecte Patrick Berger s’intitule la “Canopée”. Seulement une “canopée” capte entre 95 et 99% de l’énergie solaire dans une forêt, ne laissant qu’un infime pourcentage arriver au niveau du sol. La plateforme des Halles comme lieu d’intermodalité restera encore un espace d’enfermement où l’individu est effrayé par l’idée de manquer d’air.

problème: Que proposer pour la futur rénovation des Halles en 2046?

1W1P: Notre projet s’intitule “Clairière”. Dans la zone boisée de la “Canopée”, nous proposons un lieu ouvert au climat parisien où la lumière du soleil arrive jusqu’au dernier sous sol, niveau du transport RER. La toiture existante de verre et d’acier se retourne comme un tourbillon d’eau pour former une surface triangulaire traversant tous les niveaux et se raccordant avec le revêtement de la station RER.

Après les Halles de Victor Baltard en 1854, les “parapluies” de Jean Willerval en 1983 et la “canopée” de Patrick Berger en 2015, voici en avant première la “Clairière”, notre proposition de rénovation des Halles pour 2046!

Emergencia

projet: Emergencia

localisation: Valparaiso, Region metropolitana, Chile

Le 14 février 2013:

L’alerte est déclenchée à Valparaiso en raison d’un grand incendie. 60 maisons sont détruites obligeant l’évacuation d’environ 500 personnes. Le même soir, le feu échappe encore au contrôle des pompiers.

Le 20 février 2013:

Selon le registre officiel publié ce mercredi par le ministère du logement (Minivu), l’incendie de Valparaiso de la semaine dernière a détruit 284 maisons et laissé 994 personnes à la rue, en prenant compte d’un ratio de 3,5 habitants par famille.

problème: Besoin d’un hébergement en cas de catastrophe?

1w1p: 1week1project propose des logements d’urgence à partir de containers usagés disposés sur l’eau. Le container est un élément présent en grandes quantités dans les ports tels que Valparaiso. Le pays a déjà les infrastructures pour le transport et le stockage.

Les bateaux porte-container sont stationnés dans différents ports de la côte et au moindre signe de catastrophe (tremblement de terre, tsunami, incendie) ils se rendent en moins de 24h là où la population a été le plus durement touchée. Ce système est idéal pour un pays comme le Chili, la majorité des agglomérations étant situées le long des côtes. Une alerte ? Emergencia intervient !


Space Opera

Cette semaine, avec Julie de Charentenay, nous sommes à Paris, Place de l’Opéra.

projet: Space Opera

localisation: Place de l’Opéra – Paris – France

De 1853 à 1870, le préfet Haussmann trace les nouveaux axes de Paris suivant une logique de décongestion de la ville. Les monuments sont des points de repères mis en valeur par les lignes de perspectives. Plus d’un siècle après, ces axes perdurent et caractérisent la ville à travers le monde. Mais l’espace urbain est aujourd’hui en pleine mutation. La densité des villes minimise l’espace privé ; la rue est devenue un lieu de vie privilégié.

problème: En 2013, le monument est-il toujours le lieu public ?

1w1p: Nous proposons le soulèvement de l’Opéra Garnier pour libérer l’espace public et révéler les façades de la ville. Le nouvel équipement public n’est plus le monument mais la rue et ses 12 150m² au sol. Désormais à l’échelle de la ville et comparable à la place Saint-Pierre de Rome ou Trafalgar Square de Londres, ce nouvel équipement est une respiration dans le Nord-Ouest parisien.

C’est à quelle heure le rendez-vous place à Opéra ?

Car Weight

projet: Car Weight

localisation: Quais de Loire au niveau l’avenue A. Malraux – Tours – FRANCE

Cette portion des quais de Loire, située en plein centre-ville, sert actuellement de parking gratuit à durée limitée. On estime le nombre de places de stationnement à 60. Bien que le site soit accessible aux piétons, il est majoritairement dédié au stationnement de manière peu efficace.

problématique: ça vous dit une ballade sur les quais avec les voitures?

1w1p: Notre proposition ‘Car Weight’ cache et densifie le parking existant par une ballade piétonne avec commerce entre le quai haut et un nouveau quai intermédiaire. Le poids des voitures est récupéré pour actionner des plateformes piétonnes comme quai bas et définie ainsi un nouveau rapport à l’eau. Selon le nombre de voiture, la hauteur de la plateforme va changer. La façade sur berge est désormais en mouvement.

 

Running Lights

Après un jogging à Santiago, voici notre deuxième projet.

project: Running Lights

location: sous la ligne 5 du métro (Laguna Sur / Las Parcelas / Monte Tabor), Maipu – Santiago – CHILI

L’extension de la ligne 5 du métro de Santiago est aérienne durant trois arrêts à Maipu. On constate en dessous une piste cyclable, une piste de course, des installations pour enfants ainsi que des machines de musculation. L’inconvénient de cet aire de détente, c’est le contexte. Il y a 4 voies de bus et 4 voies de voiture. L’espace central n’est pas mis en valeur. Le fluide routier est primaire sur celui des coureurs.

problem: Do you really want to go for a run between bus and car roads?

1w1p: Notre intervention propose d’intimiser le cheminement des joggeurs par la mise en place de luminaires sur rails réagissant avec le mouvement du métro. Le lieu a désormais sa propre identité. Il est dynamique et en perpétuel mouvement. Tiens ! Si on partait courir cette nuit ?