1 WEEK 1 PROJECT ARCHITECTUREACTUALITÉPARISSANTIAGO

Naufrage

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_01

1week1project_NAUFRAGE_aerial-view

 

état: concours Nuit Blanche 2016

équipe: Axel de Stampa / Valeria Tellez Nieweyer / Andres Davila / Mariama Alake / Ken Sogawa / Natalia Fuentes

localisation: 11 Quai François Mauriac 75013 Paris

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_02

1week1project_NAUFRAGE_concept

Naufrage est une surface de lumière échouée au bord de la Seine.

Cette structure, une grille simple aux axes de dimensions identiques a heurté les berges et s’en retrouve brisée.

Une embarcation vétuste transportant des réfugiés fuyant le chaos prend une forme sensible en se manifestant comme un signe lumineux qui vient d’ailleurs. NAUFRAGE questionne la crise migratoire. Il «met en lumière» une présence qui se manifeste de nos jours et qui suscite en nous un nouveau rapport au monde et à ses limites.

L’installation est un lieu de repos relié à l’eau où le public pourra faire une pause durant son parcours. Le visiteur est spectateur du franchissement qu’a vécu cette surface. Immergé dans ce «bateau», il est invité à s’y installer et à réfléchir sur l’état du monde et ses frontières.

 

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_03

1week1project_NAUFRAGE_concept

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_04

1week1project_NAUFRAGE_perspective

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_05

1week1project_NAUFRAGE_plan

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_06

1week1project_NAUFRAGE_axonometric-view

1week1project_NAUFRAGE-nuitblanche2016_07

1week1project_NAUFRAGE_detail

Fabrication / prototype / chantier

Le projet est une maille 6×6 de module de 2,40m de largeur. Les dimensions générales sont de 14,4m x 14,4m

Structure principale: La structure est composée d’éléments de bois variant de 1,70 à 2,80m de longueur, pour des sections d’environ 5cmx8cm. Des cornières métalliques en «x» viendront relier les tiges de bois et épouser les angles sur mesure. On compte un linéaire de bois d’environ 202m.

Luminaire: Sur cette maille de bois viendra s’installer des rubans de LED associés en série par des connecteurs. 6 segments de 50cm seront nécessaires pour réaliser un linéaire de 2m50 environ. Soit l’équivalent d’un carré de la grille. Pour obtenir une intensité lumineuse similaire à un néon ou à un tube fluorescent, un diffuseur en polycarbonate et éléments chromés sera utilisé. Un tube en aluminium anodisé dans lequel sera inclus le ruban LED permettra de rendre l’installation étanche. L’indice de protection (IP) – norme d’étanchéité de l’installation électrique – sera compris dans l’idéal entre 2.5 et 4.5. Le transformateur avec double isolation se chargera d’abaisser la tension entre l’alimentation et les LED. Alimentation nécessaire : environ 230 W.

Détail: Afin que le projet apparaissent comme «échoué» sur le quai, Il sera uniquement posé sur le sol et n’aura aucun élément vertical qui pourrait éventuellement supporter un angle.

Variante: Pour des raisons budgétaires, le projet «NAUFRAGE» pourrait évoluer pour des solutions plus économiques. Les matériaux et la mise en place seraient alors différents. Si la localisation du quai François Mauriac est confirmée, la géométrie du projet ne changerait pas.

Prototype: Un prototype de 4 modules sera réalisé en août 2016 dans un site à forte pente afin d’évaluer et d’anticiper les éventuels surprises techniques le jour du montage. Ce prototype permettra de conforter le choix des matériaux et leurs sections. Une attention particulière sera portée sur: la puissance électrique / connecteur (dimensions et visuel sur le projet) / étanchéité / cornières métalliques

Montage final: On estime à une journée de montage si tous le éléments du projet sont prédécoupés et les angles des cornières orientés et annotés avec des étiquettes. Le chantier d’installation et de démontage se fera en 3 zones distinctes:

  1. Lieu de stockage
  2. Zone «générateur électrique» protégée
  3. 20mx20m d’emprise nécessaire pour installer correctement l’œuvre

Moyen humain: Une répartition exacte des tâches s’effectuera. Il faudra au préalable définir: – responsable structure bois et cornière métallique – responsable électrique et générateur – responsable coordination, planning et sécurité – 3 personnes pour le montage et le démontage de l’œuvre. Nous sommes pour le moment une équipe de 6 personnes, nous seront d’avantage le jour du montage.

F5

Cette semaine nous collaborons avec le collectif d’architectes GVNG dans le parc des Buttes-Chaumont, à Paris.

projet: F5 

localisation: Parc de Buttes-Chaumont – Paris – FRANCE

Il est 15h30, ce 21 juillet, lorsque sa tête commence à tourner. Après 10 mois d’hiver parisien, Grenouille a passé la matinée au soleil sous 35°C. allongé sur les pentes du parc du 19ème arrondissement, ce mal de tête, c’est le début d’une insolation.

Ces espaces verts se transforment l’été en véritables stations balnéaires. Les promeneurs viennent bronzer, se reposer, chercher un partenaire ou bien jouer avec leurs enfants. Seulement, sous le soleil caniculaire estival, on finit par manquer de rafraichissement.

problématique: Comment se rafraîchir dans un parc public ?

1w1p x Gvng: Nous proposons trois installations, trois différents rapports à l’eau, sur le thème du tuyau d’arrosage.

–         Nuage : suspendu entre trois arbres, « nuage » est un brumisateur. Le promeneur expérimente le rafraichissement faible et continu

–         Shower Box : glaçon posé dans le parc, le promeneur est invité à entrer et recevoir un arrosage intégral.

–         Animal flower : de 40 à 120cm de longueur ces tuyaux sous pression sont des plantes en mouvement. Des jets d’eau prennent vie de manière aléatoire et arrosent le promeneur par surprise.

Il est 19h lorsque Grenouille quitte le parc des Buttes-Chaumont, toute souriante et en bonne santé. Après une journée refresh, merci “F5”!

#eiffeltower

projet: hashtag eiffel tower

localisation: Tour Eiffel, entre le 1er et le 2ème étage – Paris – FRANCE

Cette semaine avec Ken Sogawa nous sommes à Paris, à la tour Eiffel.                     

Nous sommes désormais dépendant des réseaux sociaux. Chatter avec ses amis, créer l’évènement du weekend, poster son humeur du lundi matin, suivre l’actualité, construire des liens professionnels ou communiquer sur ses passions : Les gens “hashtag”, se “tag”, se demandent en ami, se “poke”, se “like”, signalent un abus ou se bloquent. Notre univers se catégorise de plus en plus. Chaque mot fait référence à une personne, un fait divers, un thème commun, c’est la culture de l’information.

Notre vie virtuelle prime sur notre vie réelle. L’activité n’est que grandissante.

problématique: Comment matérialiser l’activité de ces réseaux sociaux ?

1w1p: Nous proposons une installation éphémère qui s’anime à chaque utilisation du hashtag lié au bâtiment où elle se trouve.

Voir wikipedia :

Le hashtag (ou encore mot-dièse, mot-clic) est un marqueur de métadonnées couramment utilisé sur internet où il permet de marquer un contenu avec un mot-clé plus ou moins partagé. Composé du signe typographique croisillon « # » (appelé hash en anglais), suivi d’un ou plusieurs mots accolés (le tag, ou étiquette), il est particulièrement utilisé sur les IRC et réseaux sociaux tels que Twitter, Tumblr, Google et Facebook.

La tour Eiffel étant un mot-clé très présent sur les réseaux sociaux, nous avons choisi d’y implanter notre installation comme un cœur entre le 1er et le 2ème étage.

Ashtageiffeltower illustre visuellement en direct l’activité sur les réseaux sociaux.

Attention chérie, ça va twitter!

ENG

Project : Hashtag Eiffel Tower

Location : Eiffel Tower, between the 1st and 2nd floor – Paris – France

This week, with Ken Sogawa, we are in Paris, on top of the Eiffel Tower.

We are now fully dependent on social networks. Whether we chat with friends, create this weekend’s event, post about our Monday morning mood, follow the news, build our professional network or share our passions, people hashtag, tag friends, request others, poke, like, signal misuses or block each other. We are increasingly categorizing our world. Each and every word refers to a person, a piece of news, a common theme… it’s the culture of information.

Our virtual life has taken over our real life.And our activity is endlessly growing.

1w1p:  we offer an ephemeral installation that lights up every time the hashtag regarding the building is it on is used.

Wikipedia

A hashtag is a word or a phrase prefixed with the symbol #. It is a form of metadata tag. Short messages on microblogging and social networking services such as Twitter, Facebook or Instagram may be tagged by putting “#” before important words,

The words “Eiffel Tower” are very present on social networks, and we have chosen to “transplant” our installation in the manner of a human heart, between the first and second floor.

The words “Eiffel Tower” are very present on social networks, and we have chosen to “transplant” our installation in the manner of a human heart, between the first and second floor.

HashtagEiffelTower illustrates the activity on social networks as it happens.

There’s gonna be a lot of tweeting, honey !

 

Folding Way

projet: Folding way

localisation: Canal Saint Martin – Paris – FRANCE

Cette semaine avec Oktopuces, nous sommes sur le canal saint Martin, dans le 10ème arrondissement de Paris..

Un peu d’histoire…

Le canal Saint Martin s’étend sur 4,55 km, à travers les Xe et XIe arrondissements de Paris, reliant le bassin de la Villette au bassin de l’Arsenal. Créé en 1825, il a été conçu non seulement pour approvisionner de l’eau potable à la ville, mais aussi pour transporter des marchandises jusque dans le cœur de Paris. Dans les années 60, la concurrence du transport routier et ferroviaire a mis à mal le transport fluvial. Aujourd’hui le canal Saint-Martin sert essentiellement au transport de passagers pour des croisières touristiques. Ses berges sont très prisées des Parisiens pour se promener et pique-niquer. Mais les places sont chères. L’étroitesse des berges comparée à leur fréquentation rend la chose moins agréable.

problématique: Comment améliorer l’espace pour rendre au Canal toute ses potentialités de convivialité ?

1w1p: Extension !

Nous proposons d’augmenter l’espace public en le prolongeant sur le Canal lui-même.

Non seulement cela permettrait à un plus grand nombre de profiter du plaisir de pique-niquer au bord de l’eau, en plein cœur de Paris, mais, sans dénaturer l’architecture originelle des ponts qui restent pour les promeneurs des points de vue privilégiés (souvent en hauteur), on pourrait passer plus aisément d’une rive à l’autre, tout au long du tracé du Canal. Ainsi cela désengorgerait la circulation piétonne, jusque là réduite aux seules passerelles qui n’existent qu’en dix points du Canal.

Il ne s’agit pas d’un simple recouvrement. La structure imaginée propose un système conçu sur le modèle de l’origami, qui permet au nouvel espace qui contamine le Canal de se replier sur lui-même dès que l’arrivée d’un bateau le suppose.

L’événement, au-delà de la contrainte, devient alors un plaisir esthétique. Le système des plateformes encastrées, tel un pliage, devient une attraction ludique et plastique, rejouant la fascination qu’entraîne l’exercice de l’origami.

Mouvement !

Flux et reflux. Aller-retour de la forme. Lorsqu’un bateau surgit, le dérangement du badaud est compensé par le plaisir d’observer la métamorphose du lieu.

Le glissement par ondes progressives des différents éléments de la plateforme se fait dans la continuité des berges. La vitalité de la forme, d’un état à l’autre, permet au spectateur d’assister au déroulement cinétique du décor, suivant le mouvement du bateau.

C’est une architecture vivante qui réagit aux conditions a priori animées du Canal. Le dynamisme des flux d’une foule réunie est une situation de vie qui ne saurait être programmée ou figée. Aussi l’investissement mobile du lieu nous a paru adéquat aux modalités mêmes de sa fréquentation.

Luxe, calme et volupté.

L’espace public est donc non seulement augmenté dans sa potentialité de confort mais devient également le lieu d’un spectacle qui permet d’apprécier la nature même du lieu. Cela nous ramène en même temps à son histoire : lieu de transport fluvial, redoublement du système d’écluses. Le pique-nique devient ludique et mobile !

Le Canal est revisité dans une proposition qui allie tranquillité et délectation esthétique. Comme dans le poème de Baudelaire, c’est la promesse d’un voyage mental, engendré par un lieu propice à la rêverie, un lieu calme et vivant à la fois.

 

Les Halles 2046

Cette semaine, avec Julie de Charentenay, nous sommes en plein centre de Paris, aux Halles!

projet: Les Halles 2046

localisation: rue Pierre Lescot, Paris, France

La gare RER de Châtelet – Les Halles est le coeur du réseau de transport en commun francilien avec plus de 75000 voyageurs par jour. C’est la première gare souterraine au monde en nombre de voyageurs et en nombre de trains.

Sa localisation exceptionnelle fait des Halles un lieu toujours sujet à critique. Le dernier projet en cours de l’architecte Patrick Berger s’intitule la “Canopée”. Seulement une “canopée” capte entre 95 et 99% de l’énergie solaire dans une forêt, ne laissant qu’un infime pourcentage arriver au niveau du sol. La plateforme des Halles comme lieu d’intermodalité restera encore un espace d’enfermement où l’individu est effrayé par l’idée de manquer d’air.

problème: Que proposer pour la futur rénovation des Halles en 2046?

1W1P: Notre projet s’intitule “Clairière”. Dans la zone boisée de la “Canopée”, nous proposons un lieu ouvert au climat parisien où la lumière du soleil arrive jusqu’au dernier sous sol, niveau du transport RER. La toiture existante de verre et d’acier se retourne comme un tourbillon d’eau pour former une surface triangulaire traversant tous les niveaux et se raccordant avec le revêtement de la station RER.

Après les Halles de Victor Baltard en 1854, les “parapluies” de Jean Willerval en 1983 et la “canopée” de Patrick Berger en 2015, voici en avant première la “Clairière”, notre proposition de rénovation des Halles pour 2046!

Keep the Sun

projet: Keep the sun

localisation: north faces. Ex: Boulevard Saint-Germain, Paris – Fance

Dans les villes de l’hémisphère nord, les façades orientées nord ne sont pas du tout ensoleillées. L’ensoleillement direct est donc un luxe.

problème: No sun for north face?

1w1p:Grâce à un simple système de miroirs orientables placés sur les façades sud, 1week1project propose de créer un ensoleillement artificiel pour les façades nord. Les bâtiments seront donc animés de tâches de lumière et tout le monde peut avoir sa place au soleil!

Space Opera

Cette semaine, avec Julie de Charentenay, nous sommes à Paris, Place de l’Opéra.

projet: Space Opera

localisation: Place de l’Opéra – Paris – France

De 1853 à 1870, le préfet Haussmann trace les nouveaux axes de Paris suivant une logique de décongestion de la ville. Les monuments sont des points de repères mis en valeur par les lignes de perspectives. Plus d’un siècle après, ces axes perdurent et caractérisent la ville à travers le monde. Mais l’espace urbain est aujourd’hui en pleine mutation. La densité des villes minimise l’espace privé ; la rue est devenue un lieu de vie privilégié.

problème: En 2013, le monument est-il toujours le lieu public ?

1w1p: Nous proposons le soulèvement de l’Opéra Garnier pour libérer l’espace public et révéler les façades de la ville. Le nouvel équipement public n’est plus le monument mais la rue et ses 12 150m² au sol. Désormais à l’échelle de la ville et comparable à la place Saint-Pierre de Rome ou Trafalgar Square de Londres, ce nouvel équipement est une respiration dans le Nord-Ouest parisien.

C’est à quelle heure le rendez-vous place à Opéra ?

Hanging Furniture

Pour cette semaine 8, nous sommes dans un quartier chinois de Paris, la rue de Belleville.

projet: Hanging Furniture

localisation: 25-33 rue de Belleville – Paris – France

Proche du métro, le début de la rue de Belleville est très passant. Des arbres (érables) sont implantés en quinconce avec un traitement au sol laissant une largeur de 1,3m pour le piéton. Le mobilier urbain, comme la cabine téléphonique, est situé en plein milieu du passage obligeant les riverains à marcher en zigzag.

problème: comment libérer l’espace au sol pour la circulation des piétons ?

1w1p: Nous proposons de suspendre l’ensemble du mobilier urbain. Un mobilier de type A, comprenant les éléments utiles en permanence, est fixe. Un autre type B, utilisé temporairement, est suspendu à un niveau supérieur sous élastique. Le riverain tire alors une poignée ramenant l’élément au sol. Le flux piéton occupe désormais le maximum de largeur. Le mobilier B offre un nouveau lieu de convivialité et de rencontre.

Voilà enfin une opportunité de parler chinois !

Architecture Apparel

Cette semaine, avec notre premier collaborateur Alex Rodriguez, soyons cool! Faisons une architecture pour American Apparel.

project: Architecture Apparel

location: everywhere (pop-up store)

American Apparel est une boutique vraiment sympa. Recevoir un cadeau de la marque est toujours un plaisir. Les vêtements sont des basiques urbains indispensables. Les couleurs et l’ensemble des codes sont très minimalistes et graphiques. Les mannequins sont comme vous et moi, mais avec des poses ‘sexy‘. Tout le monde aime AA.

L’inconvénient avec la marque, c’est qu’elle n’est vendue qu’en boutique ou online. Engagée dans divers causes sociales, nous aimerions la retrouver dans les festivals, les manifestations, les foires et pourquoi pas durant un concert ou en soirée. Nous proposons donc un pop-up store.

problem: American Apparel outdoors?

1w1p: Tous les vêtements des boutiques étant suspendus sur une grille, c’est donc logiquement autour de ce thème que nous orientons notre travail. Nous imaginons un cube de 3,5×3,5 complètement modulable, pouvant reposer à même le sol ou sur roues. Les façades et la toiture s’ouvrent et s’accompagnent d’une série de murs autoportants. Ces ‘murs grille’ se lient les uns aux autres et  définissent un nouveau lieu pour la boutique : l’extérieur.

Désormais flexible et ouverte sur la ville la boutique est accessible à tous.

Hey Rodrigo, il te plaît ce slip ?

 

Dynamic Up

project: Dynamic Up

location: escalier Avenue Simon Bolivar /rue Georges Lardennois, Butte Bergeyre – Paris – FRANCE

problème: Comment monter?

1w1p: Nous proposons un accompagnement dynamique et séquencé. Creusé dans une masse de bois, le projet révèle le fluide des piétons dans un élément organique. Les strates donnent naissance à des bancs et créent une acoustique intimiste. La montée est désormais une promenade graphique et sensuelle. On peut y faire une pause, y attendre la fin de la tempête de neige ou pourquoi pas s’y donner un rendez-vous galant.

Suivez les directives de notre ministère de la santé: ”Bougez au moins 30 mn par jour!”

Living Fast

Cette semaine, nous avons choisi de travailler sur un escalier de 5 niveaux d’immeuble sur la butte Bergeyre à Paris.

project: Living Fast

location: escalier Avenue Simon Bolivar /rue Georges Lardennois, Butte Bergeyre – Paris – FRANCE

Il n’y a que 4 accès aux rues hautes de la butte Bergeyre, la rue Georges Lardennois pour les voitures et 3 “accès escaliers” piétons. Chacun de ces escaliers comporte au minimum 90 marches, soit un temps moyen de 1,2 min.

problem: Wasting time in urban stairs?

1w1p: Notre intervention est un toboggan urbain de trois volées d’escalier, qui permet de gagner une minute dans votre journée. En une minute vous pouvez apprendre un mot dans une langue étrangère, chanter une chanson, appeler un ami pour lui souhaiter un joyeux anniversaire ou bien embrasser langoureusement votre petite copine d’un “french kiss”.